Le programme de recherche DORA

Fondamentalement, les missions d’une direction informatique sont de répondre aux nouveaux besoins des métiers d’une organisation et d’assurer le fonctionnement des systèmes informatiques déjà présent.

Ces missions sont réellement importantes pour une organisation car ils ont un impact direct sur sa capacité à s’adapter à son environnement (marché, réglementation, …) et à réaliser sa mission (vendre un produit ou un service, réaliser une mission de service public, …) pour répondre continuellement aux besoins de ses clients.

Évidement, une fois ces missions posés, des moyens sont affectés pour leurs mise en œuvre, et là c’est le début de la complexité ! Comment s’en sortir ? Je n’aurais pas la prétention d’y répondre, tant le contexte de l’entreprise y est essentiel.

Intuitivement, on sent bien qu’il est question de compétences pour prendre des bonnes décisions pour affecter les moyens sur une organisation de la DSI 1 afin qu’elle puisse atteindre les objectifs de ses missions.

La question revient à : « Comment prendre des décisions pour atteindre ces objectifs ? » Et là évidement j’ouvre une autre porte de Pandore, dont la réponse est à nouveau complexe… Alors ? Comment faire ? Continuons le raisonnement 😉.

La base d’une bonne prise de décision est une information de qualité, validée dans laquelle on peut avoir confiance. C’est un élément indispensable…

Prenons un exemple concret, feriez-vous confiance à un médecin qui se base sur n’importe quelle information pour vous soigner ? Si j’étais un peu provocateur, je vous demanderais : Vous feriez-vous confiance pour vous soignez ? Ou plus largement, est-ce que les informations sur lesquelles vous vous appuyez pour prendre des décisions pour votre santé sont de bonne qualité ? Il y a des chances que vous soyez avantagé si vous êtes médecin !

Plus concrètement, lorsque je parle d’une information de qualité, validée je parle d’une information qui provient d’une source de qualité. Cet état d’esprit est présent dans le management fondé sur les preuves et la médecine fondée sur les preuves, ou le niveau de preuve est à prendre en compte dans la décision.

Dans tous secteurs, la parole d’un professionnel est la plupart du temps une source de qualité, dans la mesure de son expertise liée à ses connaissances et à son expérience. Plus généralement, une information venant d’un groupe de professionnels d’un secteur est encore plus intéressant dans la mesure ou il émerge souvent des consensus pertinents par des processus d’intelligence collective. Et de façon encore plus globale et pour des raisons épistémologiques les informations provenant du monde académique sont réellement à prendre au sérieux.

Mais ne nous leurrons pas, dans l’informatique (du moins dans mon contexte) il est rare de disposer d’informations scientifiques sur des sujets pertinents. Et même s’il existe des communautés de pratiques au niveau de l’organisation, avoir des consensus et des informations validée collectivement reste difficile. Et je ne parle même pas d’appliquer des méthodes scientifiques dans une organisation… C’est surement pourquoi il est peut-être difficile de parler d’informatique fondé sur les preuves.

Alors évidement, lorsqu’une étude scientifique rend visible les éléments pertinents pour assurer la performance d’une DSI et les impacts sur la performance une organisation, ça mérite qu’on s’y attarde un peu.

Le programme de recherche DORA 2 initié par le monde académique auprès de 31000 professionnels (et maintenant avec le support de Google), éclaire sur les bonnes pratiques en lien avec des objectifs de performance collective, d’environnement de travail et fiabilité des systèmes informatiques.

Pour découvrir rapidement cette étude :

Plus en détail :

Cette connaissance est une réelle chance pour prendre des décisions ayant des impacts sur la performance globale d’une organisation. Je pense qu’elle devrait faire écho en partie à l’expérience de chaque informaticien, probablement aussi parce qu’elle traduit notre réalité quotidienne dans ses lacunes et ses succès.

  1. Direction des Systèmes d’Information
  2. DevOps Research & Assessment (https://www.devops-research.com/research.html)